© Oté Pirates tous droits réservés. Ce site a été créé en collaboration avec Anne Fontaine 

Please reload

Dernier Post

Que la nuit est belle à Moroni

17/06/2015

 

Adjmaël Halidi poète de son état, nous avait envoyé  cette citation de Mme Thoueybat Saïd Omar ancienne ambassadrice des Comores à l’Unesco en guise de feuille de route : « Si l’individu est unique, le monde est pluriel. La culture n’a pas de limite le cœur est universel », histoire de nous dire, en Grande Comore laissez tomber les idées reçues ouvrez grands vos yeux, vos oreilles et votre cœur.

A Moroni, du sablier retourné du temps s’égrène lentement le sable gris, le superflu est inconnu, l’essentiel est à préserver. A Moroni la soif de culture est immense, l’émotion est intact, authentique L’Alliance Française animée magistralement par Pierre Barbier, secondé par Bozo et Anthoum ont optimisé le séjour d’Oté Pirates. Un tour de chauffe le jeudi soir au Sim Sim le restaurant goûteux de Philippe Hoarau, nous n’avions pas prévu assez d’albums à dédicacer, et le gros concert le Samedi sur le terrain de basket de l’Alliance, Chébli un ingé-son aux petits oignons, un bon millier de spectateurs qui ne savent pas ce que blasé veut dire, des chansons partagés avec le reggae-man mozambicain Ras Soto et le rappeur comorien JetCN, un pirate torse nu sous la pluie, le t-shirt subtilisé par un foule enthousiaste, que la nuit est belle à Moroni.

Sans oublier les concerts au CCAC-Mavuna et sur la plage d’Itsandra, les rencontres avec les artistes locaux dont nous extrairont ces échanges trop brefs avec le chanteur habité Mwégné Mmadi.

Nous avons quitté l’’île sous la lune avec dans nos bagages un excédent d’émotions, de souvenirs, d’amitié, « nous avons laissé des amis, des frères, un peu de notre vie ».

 

 

 

Please reload

Please reload

Please reload

Archive
SUIVEZ-NOUS
  • facebook-square
  • icone-newsletter_03.jpg
  • LinkedIn Social Icon
  • SoundCloud Carré noir
  • YouTube Carré noir